Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Extrait du 1er livre écrit en mémoire de mon fils.......SON 1er signe le 21 mars 2006...1 mois 1/2 après son départ...

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Maman de Manuel

avatar
Membre du forum
Tant de choses relèvent du surnaturel depuis ton départ.
Des « témoignages » qui me surprennent sans m’apeurer et dont je ne peux en aucun cas me résoudre à penser qu’ils ne puissent venir de Toi.

Je me suis réveillée un matin avec les pensées toujours si omniprésentes de toi. Avec cette impression depuis le 5 février d'avoir désormais 2 cerveaux.
Un, qui m'accompagne dans ma vie de tous les jours, socialement, professionnellement, et le second qui n'est constitué que d'images de toi, imprimé de tout ce qui est TOI, marqué indélébilement au fer rouge de ta présence, de ta vie, de ton âme....
Je pleurais encore et toujours de ton absence, du manque, de cette injustice...qui me met souvent dans un état de prostration, d'incompréhension...
Je pensais à tout cela ce matin là...lorsqu’à un moment donné, j'entends un cliquetis dans la cuisine, comme un très léger bruit de verre brisé.
Je n'y prête qu'une attention très furtive...mais quelques minutes plus tard, un autre bruit de verre brisé m'interpelle...
Je vais dans la cuisine, et dans l'évier se trouve un verre à pied "droit comme un I" sectionné au niveau de sa base....
Symboliquement "le corps du pied sectionné du pied lui-même"....
Amputé de sa partie inférieure...de ses jambes.
Je sais que c'est le « message » que tu m'envoies mon tout petit...pour me rappeler l'état ultime de ton corps...
………………..
Quelques semaines après ton départ, j’ai pris notre petit Aurélien le temps d’un week end.
Merveilleux jours jalousement isolés avec lui. Il a commencé à trouver ses repères à la maison. Il est rigolo, taquin et espiègle.
Il te ressemble tant, même dans cette générosité et cet immense coeur qui te caractérisaient.

Dans la nuit, je me suis réveillée, comme à mon habitude, depuis ton départ, vers 2h30 du matin. Aurélien dormait près de moi dans son petit lit, et je peux donner maintenant un sens à l'expression « Le regarder dormir ».
J'ai passé ma nuit, à l'admirer, et à lui trouver des tas d’expressions similaires aux tiennes, lorsque tu étais un petit enfant. Jusqu'à cette façon de sucer ses doigts pendant le sommeil.
Tout comme toi, alors que je n'avais jamais vu cela chez un enfant.
Tu ne suçais pas ton pouce ! Non, toi, c'était carrément l'index, le majeur et l'auriculaire que tu enfournais...Aurélien fait exactement comme toi.

Dans la journée, j'ai allumé les rituelles petites bougies devant tes photos, avec ton enfant dans mes bras. Je lui ai donné une des photos, et il t'a embrassé en disant « A papa, A papa ».
A cet instant, je ne sais pour quelles raisons mon regard s’est posé sur le bouquet de jonquilles qui orne ton mausolée.
Une de ses magnifiques fleurs jaunes s’est brusquement tournée vers nous, mais pour se faire il aurait fallu qu’une main humaine la prenne et la dirige.
J’ai été profondément troublée, mais en aucun cas, effrayée. Ce geste ne pouvait venir QUE DE TOI.


J’en suis absolument et viscéralement convaincue, dussé-je passer pour une « illuminée ».
……………………
D’autres « messages » me parviennent, et je sais que tu t’amuses là haut, tout la haut, à me faire quelques blagues.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manuel0102.skyrock.com
Ta réceptivité me fascine...
Vivement de lire ce bouquin !

Voir le profil de l'utilisateur
hate de lire le prochain .........

Voir le profil de l'utilisateur
Un nouveau témoignage fascinant et captivant Florence.

Ca me fait plaisir tous ces petits signes qu'il t'envoit et aussi le fait que tu puisse profiter de son fils, ton petit fils. C'est primordial pour toi...

Voir le profil de l'utilisateur

Isabouille


Membre du forum
J'ai lu ce livre et ....ouha !!! Un récit plein d'émotions, les larmes ont coulé plusieurs fois. Je l'ai lu en 2 heures et franchement un récit pleins d'amour, de tendresse, un bel hommage pour ton fils.
J'ai un fils de 5 ans et rien que d'essayer de mettre à ta place quelques secondes, je n'ai pu m'empecher de pleurer, mon coeur a saigné et je me "retrouve" un petit peu dans tes écrits : le sentiment que je vais le perdre un jour où l'autre, la douleur que tu as pu ressentir et que je n'ose imaginer ressentir... Je veux profiter de chaque minute de souffle de mon fils et ton livre me donne encore plus "l'envie" (c pas vraiment le mot)....
Je n'arrive pas à retranscrire par écrit mes sentiments et te dire à quel point ton livre m'a bouleversé, le suis-je parce que je suis maman moi-même ? je ne sais pas mais tu as un courage immense et j'aimerais tant que ton récit soit lu par des millions de personnes pour qu'enfin, ca leur remette les neurones en place et qu'ils comprennent que la route est un danger....

Voir le profil de l'utilisateur

Maman de Manuel

avatar
Membre du forum
Bonjour Isabouille,
Je découvre ton commentaire et je peux t'assurer que j'en suis bouleversée.....
Si seulement ce "livre", à sa "petite" échelle pouvait interpeller les consciences et fasse comprendre aux jeunes que la mort d'un enfant est la plus terrible douleur qu'une maman puisse vivre.
Si seulement il pouvait "aussi" interpeller certains parents dépourvus d'intérêt à l'égard de leurs enfants (et ils sont nombreux), alors j'éprouverais l'infime "soulagement" de penser que mon fils n'est pas parti pour "rien".

Je voudrais vous dire aussi, à vous toutes MAMANS,auxquelles je m'adresse le plus souvent, que je n'exclus pas les papas.
MAIS, pour ce qui me concerne, dans ce que j'ai vécu, dans ce que je retrouve chez bon nombre de mes "consoeurs", l'absence du papa est si flagrante qu'il est difficile de lui donner une place.....
Il y en a bien sûr qui soutiennent leurs épouses avec opiniatreté, prenant avec force la douleur qu'ils les unissent désormais.
Ce ne fut pas mon cas, mais je ne suis pas là pour faire du Zola ni pour exposer ce que fut ma vie......Seule celle de mon fils me semble digne d'intérêt.
Ceci explique, et que les papas dignes de ce nom m'en excusent, les raisons pour lesquelles je m'adresse essentiellement aux MAMANS.

Bisous forts Isabouille. MERCI de l'intérêt que tu apportes à mon fils.
MERCI à vous toutes mes mamanges.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manuel0102.skyrock.com

Maman de Manuel

avatar
Membre du forum
"prenant avec force la douleur qu'ils les unissent désormais"....non non, "prenant avec force la douleur qui les unit désormais".
En relisant je vois des fautes et je n'aime pas ça.....je me rends compte aussi des répétitions utilisées fréquemment et je n'aime pas davantage..... affraid
on ne se refait pas Smile

Mille excuses les filles.....et tout autant de bisous à vous toutes....

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manuel0102.skyrock.com
Wink Wink Wink Wink
on ne se change pas et surtout ne touche à rien en ce qui te concerne...

Voir le profil de l'utilisateur

Isabelle57

avatar
Membre du forum
oh! ton récit maman de Manuel m'a fasciné c'est tellement beau et ça doit te faire chaud au coeur si chaque jour tu reçois un signe de ton fils, j'ai commanadé ton premier livre, il met un peu de tps à arriver, mais j'ai vraiment hate de le reçevoir et de pouvoir le découvrir.
bisous

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum